X


Une mutualisation au service de la santé durable


Lors de sa création en septembre 2021, ce lieu situé au 5455 Avenue de Gaspé totalisait 2192 pi2.

Aujourd’hui, après un deuxième agrandissement nécessaire, 20 organisations intimement reliées à la santé durable partagent désormais 6610 pi2 (cette superficie n’incluant pas les nombreuses salles de réunion, l’espace repas de plus de 50 places et d’autres facilités ayant pour but de répondre à nos besoins).


Son histoire

Dans le contexte ébranlant causé par la COVID-19, plusieurs organismes à but non lucratif ont fait face à des défis budgétaires et organisationnels mettant en péril leur pérennité. La pandémie a aussi mis en valeur le télétravail qui s’avère efficace dans diverses situations et risque de demeurer bien ancré dans le fonctionnement des entreprises et des organisations post-pandémie.

Il n’en demeure pas moins que les bénéfices tangibles et intangibles du travail en « présentiel » restent nombreux. Préoccupée par cette situation, l’ASPQ a entrepris une démarche pour créer un lieu de travail collaboratif et flexible afin d’envoyer un message de solidarité à l’ensemble des organismes œuvrant notamment en santé publique, développement durable et qualité de vie.


Ses objectifs

  • Économiser sur les frais de location d’espaces de bureau
  • Mettre en place une économie circulaire entre des organisations à but non lucratif
  • Renforcer le réseau autour d’un objectif commun : la santé durable de la population


Sa valeur ajoutée

La Maison de la santé durable rassemble sous un même toit des organismes œuvrant dans des domaines transdisciplinaires reliés à la santé et au développement durable et offre un espace de travail collaboratif, flexible, convivial et accessible. Ce lieu permet de partager les différents coûts afférents tout en offrant des espaces de travail plus adapté à leurs nouveaux besoins réduits en termes d’espace de bureaux. Il s’agit d’une économie parfois majeure pour des organismes qui dépensent plusieurs milliers de dollars chaque mois en location, tout en constituant une opportunité de partager des ressources parfois trop couteuses pour une seule organisation (communications, comptabilité, etc.).

La création de ce lieu favorise également un partage et un transfert d’information optimal entre les organismes. Dans une perspective de concertation entre les partenaires grandement simplifiée par la proximité des bureaux, cet espace collaboratif peut contribuer au réseautage et au partage de connaissances en temps réel entre individus et organisations.

Pour les organismes, la Maison de la santé durable offre :

  • un lieu de travail collaboratif, flexible et doté d’un accès universel ;
  • les moyens de concilier le travail en présentiel et le télétravail et de faire évoluer cet équilibre en fonction de leurs besoins ;
  • l’opportunité de réaliser des économies, de réduire l’insécurité financière et de bonifier les services dont elles profitent en partageant des ressources et des coûts afférents ;
  • un milieu facilitant le transfert et le partage d’information en temps réel entre les organismes sur les enjeux, opportunités, actualités et savoirs liés à la santé durable ;
  • un réseautage facilité et des liens renforcés ;
  • une solution pour réduire l’empreinte carbone des travailleuses et travailleurs en minimisant les déplacements non nécessaires et en maximisant l’utilisation des espaces physiques et du matériel requis grâce au partage des équipements et des espaces de réunion, de détente et de repas ainsi que des postes de travail et bureaux fermés ;
  • un symbole fort pour reconnaître l’importance de leur contribution sociale ;
  • un attrait pour faciliter le recrutement d’une main d’œuvre compétente et engagée.

Pour les bailleurs de fonds, la Maison de la santé durable permet :

  • aux organismes de se consacrer pleinement à leurs missions ;
  • de maximiser la valeur de leur investissement ;
  • de faciliter la collaboration et la concertation en amont des projets pour s’assurer d’actions complémentaires ;
  • aux réalisations d’avoir une portée plus grande.

Pour la population québécoise, la Maison de la santé durable contribue :

  • à l’essor de projets et à la mise en place de milieux de vie favorables à leur santé et à celle des générations futures ;
  • à la documentation d’un milieu de travail plus durable visant à inspirer d’autres initiatives et à partager les leçons apprises ;
  • à disposer d’une porte d’entrée unique pour rejoindre plusieurs organismes ou pour s’impliquer en santé durable.

Découvrez la Maison de la santé durable en images !