X
Mettre fin à la stigmatisation en repensant la manière dont on aborde l’obésité : un changement de normes sociales s’impose !
15 décembre 2020 / Communiqué de presse

Mettre fin à la stigmatisation en repensant la manière dont on aborde l’obésité : un changement de normes sociales s’impose !

Montréal, 9 décembre 2020 – L’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) et sa Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids) ainsi qu’ÉquiLibre amorcent d’importants travaux de réflexion pour repenser la manière d’aborder l’obésité et la problématique du poids au Québec. « Nous constatons plusieurs enjeux de communications, tant dans les médias que sur le terrain, qui contribuent à renforcer les préjugés et la stigmatisation des personnes grosses », souligne Corinne Voyer, directrice de la Coalition Poids. « Le fait d’être gros ou d’avoir un IMC élevé est trop souvent associé, à tort, à une mauvaise santé et porte préjudice à plusieurs égards. C’est pourquoi nous croyons qu’un véritable changement de norme sociale s’impose. », ajoute Corinne Voyer.

Lire la suite
La COVID-19 : un impact majeur sur la qualité de vie et la santé des femmes au Québec
11 décembre 2020 / Communiqué de presse

La COVID-19 : un impact majeur sur la qualité de vie et la santé des femmes au Québec

La pandémie a entraîné de graves conséquences sur la santé et la qualité de vie des femmes et creuse davantage les inégalités existantes entre les femmes et les hommes, notamment en matière d’emploi et de conciliation famille-travail-études. C’est le constat que dresse le rapport conjoint dévoilé ce matin et réalisé par l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) et l’Observatoire québécois des inégalités (OQI) avec la contribution de plus de 1 500 femmes au Québec et d’autres partenaires .

Lire la suite
Les Québécois.es en faveur du partage des données anonymisées du gouvernement aux chercheur.e.s du Québec
16 septembre 2020 / Communiqué de presse

Les Québécois.es en faveur du partage des données anonymisées du gouvernement aux chercheur.e.s du Québec

Un récent sondage commandé par l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) et réalisé par Léger auprès de 1 005 participant.e.s montre que 2/3 des Québécois.es trouvent très ou assez important que le gouvernement rende disponibles aux chercheur.e.s les données qu’il collecte et produit pour améliorer la santé de la population.

Lire la suite
Je m'implique